Nous continuons la saga de l’ISEG Fair avec Cyril Augustin (promo 2004, Toulouse) qui nous présente dans cette interview, sa marque C-Augustin Vins, ses projets et sa vision de entrepreneuriat.

2AI : Bonjour Cyril, vous êtes diplômé de la promo 2004 et vous vous êtes lancé dans l’entrepreneuriat en créant C-Augustin Vins. Pouvez-vous nous parler de la genèse de cette création d’entreprise ?

Bonjour, tout d’abord je viens d’un milieu à la fois agricole et urbain ; j’ai toujours eu une double culture. L’entreprise trouve son origine dans cette philosophie : l’envie d’être un ambassadeur de producteurs sans dénaturer ce qu’ils sont et tout en mettant le consommateur devant une réalité. Le vin ce n’est pas juste une bouteille, c’est le fruit d’un travail, d’un savoir-faire, d’une saisonnalité et parfois cela peut être rare …
Je suis attaché aux valeurs, aux circuits courts, au patrimoine … Au-delà d’un label, ce qui compte à mes yeux c’est qui fait le vin (ou tout autre produit) et comment …

2AI : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur C. Augustin Vins ?

C’est d’abord et avant tout de la vente de vin ; mais très vite j’ai eu envie de garder un peu de technicité … Donc je co-produis également.
J’ai intégré aux gammes du Sud-Ouest celles d’amis d’autres appellations (bordelaises, bourguignonnes, Beaujolais, champagne, Bandol, Loire, Côtes du Rhône, et Languedoc). Sans être exhaustif l’idée est de proposer une gamme large.
Dans cette philosophie j’ai ajouté les produits artisanaux d’amis (canard, foie gras, miel, piment d’Espelette , pruneaux d’Agen, confitures , ou bières béarnaises).
Cette année, en plus de la production et des salons, j’ai ouvert une boutique : la Maison des Vins à Rozay en Brie (77540) à 45min de Paris.

2AI : Quelle est votre “actualité” du moment ?

Outre les salons cet été (Chahaignes 72 et Tignes 73) et les vendanges en septembre , l’actualité porte sur le développement internet et l’augmentation du portefeuille clients professionnels, notamment dans la restauration.

2AI : Pourquoi avoir participé à l’ISEG Fair ?

C’est d’abord répondre à l’invitation reçue.
La région parisienne c’est le cœur de l’économie nationale et les étudiants les consommateurs d’aujourd’hui mais surtout de demain … C’était l’occasion d’échanger et de présenter des vins potentiellement attractifs et le sens de mon travail.

2AI : Comment vous projetez-vous dans l’avenir ?

Continuer le développement de mon entreprise avec de nouvelles cuvées … Aller au bout de ce que j’ai en tête avec l’embauche de collaborateurs et la mise en place d’un management ou le temps n’est pas l’étalon du travail

2AI : Un conseil aux Iségiens qui souhaitent se lancer dans l’Entrepreneuriat ?

Se lancer le plus tôt possible tant que l’on n’a pas de contraintes personnelles trop lourdes, que l’on est plein d’enthousiasme et dans un projet où l’on s’épanouie … Et finalement ne pas avoir peur car réussite ou échec c’est avant tout une étape de plus qui nous enrichit.

Pour plus d’informations : https://www.c-augustin-vins.fr/