Avant de rejoindre le prestigieux traiteur Monblanc, Anthyme Grémont (promo 2014, Bordeaux) est venu témoigner auprès des étudiants de 3ème année son parcours full event afin de communiquer sa passion. Mais également nous livrer son quotidien dans l’événementiel et quelques bons conseils aux Iségiens.

Un parcours full event
Chaque semaine, les étudiants de troisième année ont l’honneur de rencontrer un professionnel de la communication, du marketing ou du digital pour bénéficier de son partage d’expérience. Début octobre, Anthyme Grémont est venu nous parler de son parcours en événementiel et nous livrer quelques bons conseils…

Une passion, un métier
C’est dans son école et de par son implication associative au BDE en 2 et 3ème que Anthyme se découvre une passion pour l’événementiel : rassemblé avec une bande de copains il en devient le Président. Le déclic ? L’organisation du gala de fin d’année. Son attirance vers l’événementiel le pousse à faire son stage dans une agence événementielle : l’Autre Agence en tant qu’assistant chef de projet puis au sein du Congrès Expositions de Bordeaux en tant qu’assistant événementiel. Diplômé en 2014, un poste lui est proposé à l’Autre Agence pour une durée d’un an, puis à BtoBag en tant que chargée de clientèle et production et, en 2017 il obtient un poste chef de projet événementiel à l’agence THE KUB.

Pour Anthyme travailler dans l’événementiel signifie un rythme de travail très intense et très passionnant. Mais à quoi ressemble la journée type d’un chef de projet événementiel ? Anthyme nous a livré les grandes lignes du métier : rédaction et appel d’offres, établissement du budget, gestion logistique et des prestataires techniques, suivis du projet complet. Le maître mot du métier est « chef d’orchestre » car il faut constamment tout coordonner.
Attention, le métier dans l’événementiel fait rêver entre champagne et paillettes mais les professionnels du secteur vivent leur métier souvent loin des strass et de la fête. Pour travailler dans l’événementiel, il faut être la petite souris qui organise tout de A à Z dans l’ombre. Le but du travail est de mettre en lumière le projet ou la marque du client.

L’ouverture et le réseau moteur essentiel dans l’événementiel
L’un des conseils clé qu’Anthyme nous a livré : réseauter ! Qu’il soit petit ou grand chacun à son réseau famille, amis, professionnels… De plus le réseau se fait tout au long de notre vie. D’après Anthyme 99% de ses stages ont été trouvés grâce à son réseau. Une fois le réseau créé il faut l’entretenir tout au long de sa carrière. Il est donc indispensable de savoir communiquer et d’être ouvert à chaque rencontre, que ce soit dans le milieu réunion professionnel, lors d’un événement ou tout simplement autour d’un café…

Un petit virage vers le métier chargé de clientèle
Anthyme vient de signer son contrat auprès du prestigieux traiteur Monblanc. Toujours dans le monde de l’événementiel mais avec un petit changement au tournant. Son poste ? Chargé de clientèle, celui-ci consiste à gérer le portefeuille clients, élaborer des propositions et le budget, relation client, suivis de projet complet, facturation. Anthyme peut donc témoigner d’un parcours exemplaire en termes d’événementiel !
A travers son parcours, quelques enseignements et bons conseils à retenir de cette belle rencontre : être passionné, avoir l’envie croire en ses rêves et la nécessité constante de faire son réseau !